Qu’est-ce que la ménopause précoce ?

Publié le : 30 octobre 20238 mins de lecture

La santé des femmes est un sujet très important à aborder. La ménopause précoce peut être considérée comme telle lorsqu’elle touche les femmes avant 40 ans et que tous les symptômes apparaissent soudainement et avant la date prévue. Elle se caractérise par une diminution de la production d’hormones. Le vieillissement ovarien peut être une maladie silencieuse au début et avoir des symptômes cachés. Cependant, il existe des alternatives qui peuvent être adoptées afin de l’identifier, l’une d’entre elles étant les examens de routine et le suivi avec un professionnel de la santé. La dernière menstruation d’une femme est connue sous le nom de ménopause, qui marque la fin de sa vie reproductive, c’est-à-dire que le stock d’ovules disponible dans son organisme a été épuisé dans les années qui ont suivi sa première menstruation. Il est important de rappeler que la ménopause doit survenir entre 45 et 55 ans et qu’elle est responsable d’une série de changements physiques et émotionnels. Il s’agit d’une phase qui peut durer environ 5 ans. Les changements corporels qui peuvent survenir pendant la ménopause sont les suivants sensation de gonflement du corps et des seins ; maux de tête intenses transpiration changements d’humeur. Bien que les symptômes commencent à apparaître après l’âge de 40 ans, certaines femmes sont touchées plus tôt. Chaque femme naît avec une certaine quantité de follicules. Après la première menstruation, il y a une perte mensuelle de ces follicules. S’il y a un facteur qui accélère ce processus, la ménopause peut survenir plus tôt.

Facteurs pouvant collaborer à une ménopause précoce

Il existe un certain nombre de raisons qui peuvent déclencher une ménopause précoce, certaines ne peuvent pas être schématisées car elles dépendent du corps de chaque femme. Toutefois, certains risques sont courants et se produisent fréquemment. Il s’agit des risques suivants

  • la chimiothérapie
  • les causes génétiques
  • chirurgie ovarienne
  • médicaments contre l’acné
  • les kystes ovariens
  • les maladies auto-immunes

6 symptômes de la ménopause précoce

Les symptômes de la ménopause précoce ne sont pas différents de ceux de la ménopause à l’âge normal. Pour pouvoir consulter un médecin au bon moment et bénéficier d’un traitement efficace, il est essentiel de connaître les signes de votre corps. Vous trouverez ci-dessous les principaux d’entre eux.

Menstruations irrégulières ou absence totale

Même si ce n’est pas une règle pour toutes les femmes, il est possible qu’au cours de la période périménopausique, avant que la ménopause ne survienne réellement, le cycle menstruel se dérègle. Par exemple, une femme peut passer des mois sans avoir ses règles. Le volume peut également changer, et peut être faible ou exagéré. Il est important de souligner qu’il s’agit d’un processus de transition qui peut durer des mois ou des années. Bien entendu, cela dépend exclusivement de l’organisme de chaque femme, certaines d’entre elles conservant leur cycle normal. Dans tous les cas, il est important de surveiller les anomalies.

Instabilité émotionnelle

En raison du changement hormonal et de cette transition complexe, il est normal que la femme présente des symptômes plus accentués, tels que : irritabilité, fatigue et mauvaise humeur. Il est fréquent que jusqu’à ce que l’organisme s’y habitue, il y ait une sensation de ne pas être en contrôle de sa propre vie. L’observation est essentielle et si les symptômes durent plus de trois semaines, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic correct.

Diminution de la libido

En raison du tourbillon de sentiments et de changements allant du physique à l’émotionnel, il est normal que les femmes se sentent plus recluses et perdent ainsi le désir de contacts intimes. Toutefois, il ne s’agit pas d’une règle et cela peut varier en fonction de l’intensité et de la fréquence des autres symptômes.

Les bouffées de chaleur soudaines

Étant le symptôme le plus connu et le plus signalé par les femmes, les vagues de chaleur excessive, surviennent de manière inattendue et plusieurs fois par jour. Ce symptôme peut apparaître avant même que les règles ne deviennent irrégulières et peut durer jusqu’à 5 ans après la ménopause. Touchant principalement le cou et le visage, les poussées peuvent durer entre une et cinq minutes et provoquer des rougeurs dans la région du visage de la femme.

Sécheresse vaginale

La réduction des œstrogènes entraîne des changements dans le canal vaginal, ce qui modifie directement la production de mucus, responsable du maintien de l’humidité dans la région intime. Pour cette raison, il est fréquent que les femmes ressentent des démangeaisons constantes et des mictions fréquentes.

Incontinence urinaire

Le canal urogénital de la femme subit plusieurs changements et l’un d’entre eux affecte directement le système urinaire, car l’œstrogène qui cesse d’être produit entraîne une modification drastique des canaux par lesquels l’urine est libérée, ils deviennent moins flexibles et élastiques, ce qui rend difficile pour la femme de contenir l’envie d’uriner.

Alternatives pour traiter la ménopause précoce

La ménopause précoce n’est pas réversible, cependant il est possible de trouver des traitements alternatifs et des médicaments afin d’atténuer les symptômes et d’apporter une qualité de vie. Cependant, il est nécessaire d’évaluer toutes les opportunités et d’avoir un suivi professionnel. Ci-dessous, nous listons les principales options de traitement.

Substitution hormonale

Ce traitement est réalisé à l’aide de médicaments qui doivent être prescrits par un médecin. La substitution hormonale, d’œstrogènes par exemple, en plus de prévenir et d’inhiber les symptômes de la ménopause, collabore à la prévention d’éventuelles maladies.

L’alimentation

Une alimentation saine est la clé d’une multitude de bienfaits corporels et mentaux pour les personnes de différents âges. Dans le cadre de la ménopause, ce n’est pas différent, il est donc important d’investir dans des aliments naturels et riches en soja. En raison de la propension aux maladies, il est recommandé d’éviter les aliments gras et riches en sucre. Une bonne option consiste à se faire suivre par un professionnel afin de définir un plan alimentaire idéal pour votre routine. Il existe ici un nombre infini de possibilités, car chaque femme peut trouver ce qui est le plus logique pour sa réalité. L’une des options consiste à pratiquer une activité physique régulière, qui favorise la production d’hormones et maintient le corps actif. D’autres alternatives, telles que l’acupuncture et la médecine naturelle, peuvent également être adoptées. L’une des options de traitement alternatif est de compter sur les médicaments manipulés, car ils peuvent être produits en fonction des besoins hormonaux spécifiques de chaque femme. Ils peuvent être encore plus efficaces que les médicaments standard commercialisés.

Maintenant que vous avez compris ce qu’est la ménopause précoce et que vous savez quels détails méritent votre attention, il est important d’être à l’écoute des signes de votre corps et de maintenir une routine de consultations médicales. De cette manière, il est possible de garantir la santé et la qualité de vie.

Plan du site