Questions prénatales : que devez-vous demander à votre sage-femme ?

Publié le : 28 novembre 202310 mins de lecture

L’annonce d’une grossesse suscite d’innombrables doutes. Il ne saurait en être autrement : les soins à apporter à la nouvelle vie qui est en train de se former commencent déjà dans le ventre. Ces soins nécessitent des consultations prénatales, des examens, de nouvelles habitudes alimentaires et une adaptation complète à l’accueil du bébé. Depuis le premier contact avec le médecin jusqu’aux dernières visites au cabinet, il est courant d’avoir une liste de questions possibles à poser à l’obstétricien. Des questions sur les soins prénataux et d’autres sujets liés à la vie d’une femme enceinte sont fréquemment posées. Pour guider les futures mamans dans cet univers de doutes sur la grossesse, voici des conseils sur la manière de se préparer à ces consultations. Continuez à lire ce billet et découvrez quelles sont les principales questions à poser à votre obstétricien.

Consultation médicale : comprendre l’importance de la consultation prénatale

Avant de découvrir quelles sont les principales questions à poser à l’obstétricien, il est important de comprendre un peu mieux l’importance de la consultation prénatale. Plus qu’une simple consultation, il s’agit d’un suivi périodique pendant la grossesse. Grâce aux consultations prénatales, l’obstétricien est en mesure d’évaluer l’évolution de la grossesse, la santé de la femme enceinte et le développement du bébé. C’est au cours des consultations prénatales que l’équipe médicale analyse les examens et les évaluations cliniques et répond aux principales questions concernant la grossesse et l’accouchement. La consultation prénatale est donc extrêmement importante pour la santé de la mère et de l’enfant.

Que demander à l’obstétricien lors de la première consultation ?

Le premier entretien avec le médecin est un moment de grande attente, où les premiers doutes sur la grossesse sont levés. C’est également lors de ce premier contact que le médecin vous explique les soins prénataux et ce qu’il faut faire à chaque étape.

Face à tant de nouvelles, il est important de se préparer et d’avoir en tête les sujets à aborder. Nous avons rassemblé 7 suggestions de sujets pour que vous sachiez quoi demander lors de la première consultation avec l’obstétricien :

Quels sont les médicaments autorisés pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, l’utilisation de médicaments doit être plus prudente que jamais. C’est pourquoi l’une des questions les plus importantes concernant les soins prénataux porte sur les restrictions en matière de médicaments. Certains médicaments peuvent entraîner de graves problèmes pour le bébé, voire des malformations. C’est pourquoi, en plus des conseils préalables sur les formules autorisées et interdites, il est recommandé de ne prendre des médicaments que sur prescription médicale.

Comment prendre soin de votre alimentation pendant la grossesse ?

Une alimentation saine est une préoccupation constante dans la vie de chacun. Pendant la grossesse, cette préoccupation doit être doublée, car une bonne alimentation interfère directement dans le développement du bébé. De plus, bien manger pendant la grossesse permet de maintenir la prise de poids, qui est naturelle pendant cette phase. Il est essentiel d’inclure dans votre liste de questions sur les soins prénataux les aliments à éviter et ceux à inclure dans la routine pendant la grossesse. Le professionnel peut même vous conseiller de consulter un spécialiste de l’alimentation équilibrée pendant la grossesse.

Combien de kilos la prise de poids pendant la grossesse est-elle fréquente ?

Un doute courant chez les femmes enceintes et l’une des questions les plus récurrentes dans les cabinets d’obstétriciens concerne la prise de poids pendant la grossesse. Il est important de surveiller la balance pendant cette période afin que le poids ne dépasse pas le poids « souhaitable ». Pour les femmes dont l’IMC est compris entre 18,5 et 24,9, la prise de poids doit être comprise entre 11 et 16 kilos.

Quels sont les principaux examens pendant la grossesse et quelle est leur importance ?

La liste des examens à effectuer pendant la grossesse est longue. L’échographie, la numération formule sanguine, le groupe sanguin et la sérologie infectieuse n’en sont que quelques-uns. Chaque test a sa fonction spécifique, mais tous ont des objectifs communs : surveiller l’état de santé de la mère et cartographier les éventuelles « menaces » pour le développement du bébé. Lorsque vous demanderez à l’obstétricien de vous parler des examens, il vous expliquera en détail l’importance de chacun d’entre eux et le moment où ils doivent être effectués.

Peut-on faire de l’exercice pendant la grossesse ?

En plus d’être autorisé, il est recommandé de faire de l’exercice pendant la grossesse. Cela présente plusieurs avantages et contribue à réduire les symptômes tels que la constipation et les douleurs lombaires. Il s’agit toutefois d’une question importante. Certaines modalités ne sont pas recommandées et même celles qui sont autorisées doivent être pratiquées avec modération et prudence. Pour pratiquer une activité physique pendant la grossesse, il est essentiel de discuter de ce sujet avec l’obstétricien. Il pourra vous conseiller sur les restrictions, les niveaux d’intensité et la manière idéale de mener les pratiques. Mais n’oubliez pas : faire de l’exercice pendant la grossesse sans ces conseils peut entraîner des problèmes.

Les rapports sexuels pendant la grossesse peuvent-ils entraîner des problèmes pour le bébé ?

L’un des doutes les plus fréquents chez les femmes enceintes concerne les relations sexuelles pendant la grossesse. En général, il n’y a pas de problème, cependant, dans des cas particuliers, ils peuvent être contre-indiqués.

Cette orientation est basée sur l’état clinique de la femme enceinte ; c’est pourquoi il est important d’inclure ce doute dans votre liste de questions à l’obstétricien.

Puis-je subir des interventions esthétiques pendant la grossesse ?

Les interventions esthétiques qui impliquent un contact avec des produits chimiques, comme le vernis à ongles, les teintures capillaires, les acides et autres, sont, en général, contre-indiquées. Par conséquent, lorsqu’il s’agit de soins esthétiques, il est toujours important de clarifier les doutes avec l’obstétricien. Avant de vous soumettre à l’une de ces procédures, parlez-en au médecin et vérifiez si elle peut présenter des risques pour votre santé ou celle du bébé.

Questions à poser à votre obstétricien avant l’accouchement

Dès le deuxième trimestre de la grossesse, certaines réponses concernant les soins prénataux sont déjà sur le bout de la langue. Les futures mamans et leurs partenaires connaissent déjà les principaux soins, examens et restrictions. À ce moment-là, il est fréquent que d’autres questions soient posées à l’obstétricien. Certaines questions très importantes devraient être abordées lors des dernières consultations prénatales :

  • Types d’accouchement
  • Date probable de naissance du bébé
  • Comment savoir quand le travail commence
  • Options pour réduire la douleur pendant le travail

En général, toutes ces questions trouvent leur réponse dans le plan d’accouchement. Mais au cas où, n’oubliez pas de poser ces questions sur les soins prénataux.

Quels sont les différents types d’accouchement ?

Il existe essentiellement deux types d’accouchement : l’accouchement normal et l’accouchement par césarienne. Pour chaque type d’accouchement, il existe plusieurs options et techniques qui facilitent l’arrivée du bébé. Il est donc important de discuter avec votre médecin des possibilités d’accouchement, ainsi que des avantages et des risques de chacune d’entre elles.

Quelle est la date probable de mon accouchement ?

En général, la date probable d’accouchement se situe après 40 semaines de gestation. Pour prédire la naissance du bébé, un calcul est effectué sur la base de la date des dernières règles ou de la première échographie de la grossesse. Mais la naissance peut survenir avant ou après la date estimée, en raison de nombreux facteurs.

Comment savoir si je vais accoucher?

Les contractions sont le signe le plus évident du début du travail. Elles sont similaires à la douleur provoquée par les crampes menstruelles et surviennent à intervalles rapprochés. La rupture des eaux est un signe alarmant : dès qu’elle se produit, la femme enceinte doit se rendre immédiatement à l’hôpital. Pour en savoir plus sur l’accouchement, il est important d’en parler à votre obstétricien. Il vous enseignera tous les moyens de reconnaître que le moment est venu, afin d’éviter les « fausses alertes » et les visites inutiles à l’hôpital.

Quelles sont les options d’analgésie pharmacologique et non pharmacologique pour la douleur pendant l’accouchement ?

La douleur pendant l’accouchement est une cause de grande anxiété pour les femmes enceintes. Il existe cependant plusieurs moyens de la traiter, qu’ils soient médicamenteux ou non médicamenteux. Il est essentiel que vous vous renseigniez auprès de votre médecin sur ces moyens de lutte contre la douleur à travers vos questions prénatales.

Plan du site